ILS ONT DIT...

Au détour d'une page de journal ou encore à la suite d'un échange heureux, poussant chacun à avancer encore sur son chemin... Voici quelques passages de ma présence qui se sont vus soulignés, ou encore ce que certaines personnes ont dit de moi! Par ci, par là!

 « En invitant Geneviève Marier, c’est un beau cadeau que Dominique Beuzelin, présidente de l’association La Clé, qui lutte contre l’illettrisme, a offert à son auditoire. Conteuse et musicienne, cela fait belle lurette que Geneviève Marier parcourt les grandes régions du Québec, des États-Unis et du Mexique. À l’origine de deux ateliers de conte à Paris, elle a eu la bonne idée de s’arrêter le temps d’une soirée à Conches, au Bouillon de Lecture. Ses contes, qu’elle met en scène et accompagne parfois de chansons, sont un bijou dans le genre. Mine de rien, elle arrive le plus naturellement possible et avec talent à établir des complicités, à réveiller des personnages dans le cœur de chacun « parce que tous ces personnages font partie de notre théâtre intérieur » confie-t-elle d’une voix teintée de son bel accent québécois. Tendre, audacieuse, n’hésitant pas à associer l’humour et un brin de sagesse, elle a une façon colorée de raconter les aventures de l’âme, des histoires qui touchent. Une heure de pur bonheur donnée par Genevieve Marier, grande dame du monde du conte québécois. »

Article publié dans l’Eure Infos, le journal d’Évreux, édition du 14 juillet 2014

« Le trajet que j'ai fait avec toi est devenu ma référence.  Mon travail sur un conte est maintenant plus exigeant et ça prend bien plus de temps et d'énergie ! Ce que tu nous as proposé m'a ouvert des horizons insoupçonnés. Ta bienveillance m'a permis pour la première fois de chanter avec plaisir sans peur du jugement et à ma propre surprise j'ai pris beaucoup de plaisir aux exercices du matin sur le corps et la voix . Tout ça a fait que j'ai osé m'en servir. Poursuivre tout au long du stage le travail sur soi a permis d'intérioriser les sensations  découvertes et de s'appuyer dessus pour raconter.   J'ai réalisé qu'il ne suffit pas de donner des images, il faut y être entièrement et vivre avec ses personnages. 

 

Je rêve de faire en juillet prochain un stage au Plessis avec toi et que tu nous offres encore ta bienveillance et cette attention à chacun de nous comme je n'en avais encore jamais rencontrée. Tu sais faire émerger les bases sur lesquelles on peut s'appuyer et grandir. Te voir travailler encore sur le conte avec tant d'enthousiasme et d'humilité ne peut que nous encourager à persévérer. 

       Je t'embrasse 

            Claudine »

 

Claudine P., stagiaire atelier 2013 l'Oise (France)

Présence corps et voix en vue du conte

 « J’ai appris à poser ma conscience sur le positionnement de mon corps quand je conte et notamment sur ma colonne vertébrale. J’ai la sensation que ce travail m’aide à poser ma voix. Au-delà du conte je sens que ce travail a un impact sur ma façon de me tenir au quotidien et donc d’être en relation avec le monde. J’ai trouvé intéressant le travail du corps et de la voix du matin. Cela ouvre pour moi un champ d’expérimentation très large et cela me donne des outils pour travailler en autonomie. » J’essaye de poursuivre ce travail dans mon quotidien, en travaillant le corps et la voix, en allant à la rencontre  des différents personnages de mes contes. Quand je conte j’essaye de vivre les différents états du conte avant de les dire. » 

 

 Sylvenn C. stagiaire à l’atelier 2014 l'Oise (France) Présence corps et voix en vue du conte

 

Lettre de

recommandation de

Robert Bouthillier

Directeur du Conseil québécois

du patrimoine vivant (2007)

CONTACT
POUR ME TROUVER
POUR M'ÉCRIRE
POUR ME SUIVRE

Ma cabane bien réelle est située à Québec, mais je suis ouverte au voyage.


marier.genevieve50@gmail.com



Tel: 418-687-0615

 

  • Facebook Clean

    © Geneviève Marier 2016 - Conception LALOBA photo | doula | création